LEM


Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Annuaire > BRENET Jean-Baptiste

BRENET Jean-Baptiste

Né le 25 janvier 1972 à Marseille

Professeur à l’université Paris-I

Membre associé du Laboratoire d’études sur les monothéismes

Groupe du Centre d’études des religions du Livre (CERL)

Équipe 3 : Philosophies et théologies antiques, médiévales et modernes

e-mail et téléphone :jb.brenet@free.fr

Diplômes
1995 : Agrégation et Capes de Philosophie.
1997 : Diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (5ème section), sous la direction d’A. de Libera (avec comme membres du jury MM. les professeurs O. Boulnois et C. Michon) : « Guillaume d’Auvergne. De l’âme (VII, 1-9). Introduction, traduction, notes » ; mention Très honorable avec Félicitations à l’unanimité.
2002 : Doctorat en Philosophie (Ecole Pratique des Hautes Etudes, 5ème section), sous la direction d’A. de Libera (avec comme membres du jury MM. les professeurs L. Bianchi, O. Boulnois, R. Brague, R. Imbach) : « Transferts du sujet. La noétique d’Averroès selon Jean de Jandun » ; mention Très honorable avec Félicitations à l’unanimité.
2006 : Diplôme d’arabe.

Fonctions occupées (enseignement et recherches)
1995-2001 Professeur de Philosophie en classe de terminale (Strasbourg, Avignon, Salon de Provence)
2001-2003 Détaché comme chargé de recherche de 1ère classe au Centre d’Etudes des Religions du Livre (UMR 8584), dirigé par M. Hoffmann, Villejuif.
2003- Maître de conférences à Paris X-Nanterre.

Publications
(A) Livres
Transfert du sujet. La noétique d’Averroès selon Jean de Jandun, Paris, Vrin (coll. « Sic et non »), 2003.

(B) Traductions
(1) Guillaume d’Auvergne, De l’âme (VII, 1-9). Introduction, traduction et notes par J.-B Brenet, Paris, Vrin (coll. « Sic et non »), 1998.
(2) Thomas Wylton, Question sur l’âme intellective, Paris, Vrin (coll. Translatio. Philosophies médiévales), 2008 (sous presse).
(3) Averroès et la querelle sur l’intellect, Paris, Vrin (coll. Translatio. Philosophies médiévales), 2008 (sous presse).

(C) Direction d’ouvrages
Averroès et les averroïsmes juif et latin. Actes du colloque international, Paris 16-18 juin 2005, Turnhout, Brepols, 2007.
Le pape, l’empereur et le roi, une anthologie de textes politiques médiévaux Paris, Vrin (coll. Translatio. Philosophies médiévales), 2008 (sous presse).

_ (D) Articles
(1) « La cause de l’idée des choses : le Moyen Âge au XVIIe siècle ? (Pour une relecture de De la recherche de la vérité, livre III, partir II, chap. 3) », Cahiers philosophiques, 78 (1999), p. 69-79.

(2) « Perfection de la philosophie ou philosophe parfait ? Jean de Jandun, lecteur d’Averroès », Recherches de Théologie et Philosophie médiévales, 38/2 (2001), p. 310-348.

(3) Notices « Averroïsme latin », « Jean de Jandun », « Guillaume d’Auvergne », in Cl. Gauvard, M. Zink, A. de Libera (dir.), Dictionnaire du Moyen âge, Paris, PUF, 2002.

(4) « Averroès a-t-il inventé une théorie des deux sujets de la pensée ? », Tópicos. Revista de filosofía, 29 (2005), p. 53-86.

(5) « Averroïsme », in Dictionnaire des Idées, Encyclopaedia Universalis, 2005, p. 90-91.

(6) « Averroès, commentateur ou dépravateur ? », in M. Arkoun (éd.) Histoire de l’Islam et des musulmans en France, du moyen âge à nos jours, Paris, Albin Michel, 2006, p. 223-235.

(7) « Vision béatifique et séparation de l’intellect au début du XIVe siècle. Pour Averroès ou contre Thomas d’Aquin ? », Freiburger Zeitschrift für Philosophie und Theologie, 53 (2006) 1/2, p. 310-342.

(8) « Du phantasme à l’espèce intelligible : la ruine d’Averroès par l’averroïste Jean de Jandun », in Intellect et imagination dans la Philosophie médiévale. Intellect and Imagination in Medieval Philosophy. Intellecto e imaginação na Filosofia Medieval. Actes du XIe Congrès International de Philosophie Médiévale de la Société Internationale pour l’Étude de la Philosophie Médiévale (S.I.E.P.M.), Porto, du 26 au 31 août 2002, édités par Maria Cândida Pacheco-José F. Meirinhos, Turnhout, Brepols (« Rencontres de philosophie médiévale », 11), 2006, vol. 2, p. 1179-1190.

(9) « Les sources et le sens de l’anti-averroïsme de Thomas de Strasbourg », Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, 90/4 (2006), p. 641-663.

(10) « …set hominem anima ». Thomas d’Aquin et la pensée humaine comme acte du « composé », Mélanges de l’Université Saint-Joseph, Beyrouth, 59 (2006), p. 69-96.

(11) « Averroès et les “averroïstes” dans le traité sur L’éternité des choses de Nicolas d’Autrécourt », in S. Caroti et C. Grellard (éd.), Nicolas d’Autrécourt et la Faculté des Arts de Paris (1317-1340). Actes du colloque de Paris, 19-21 mai 2005, Cesena, Stilgraf editrice, 2006, p. 253-276.

(12) « Organisation politique et théorie de l’intellect chez Dante et Averroès », Rivista di Filosofia Neoscolastica, 98 (2006), p. 467-487.

(13) « Moi qui pense, moi qui souffre : la question de l’identité du composé humain dans la riposte anti-averroïste de Pierre d’Auriol et Grégoire de Rimini », in O. Boulnois (éd.), Généalogies du sujet. De saint Anselme à Malebranche, Paris, Vrin, 2007, p. 151-169.

(14) « Thomas d’Aquin, Sur la vérité (De veritate, question 1) », Cours du CNED pour l’Agrégation externe de Philosophie (Oral, texte latin), 2007-2008.

(15) « Le feu agit-il en tant que feu ? Averroès et le péripatétisme gréco-arabe dans les Quaestiones de sensu de Jean de Jandun », à paraître dans les Actes du colloque : « La réception des Parva naturalia d’Aristote (Antiquité, Moyen Âge) », organisé en Sorbonne, 4-5 novembre 2005, par Ch. Grellard et P.-M. Morel (EA 2482 « Tradition de la pensée classique »).

(16) « Sujet, objet, pensée personnelle : l’Anonyme de Giele contre Thomas d’Aquin », à paraître dans les Actes du Colloque Averroès, averroïsme, anti-averroïsme, organisé à Genève, 15-18 octobre 2006, sous la direction d’A. de Libera.

(17) « Âme cogitative, âme intellective : Jean de Jandun et la duplex forma propria de l’homme », à paraître en 2008 dans les Actes du colloque Transformations of the Soul : Aristotelian Psychology 1250-1650, organisé à Berlin, 16-18 novembre 2006, sous la direction de D. Perler.

(18) « Corps-sujet, corps-objet : Averroès et Thomas d’Aquin dans le De immortalitate animae de P. Pomponazzi », à paraître dans les Actes du colloque « Pomponazzi : autour du De immortalitate animae », organisé à Tours, 12-13 octobre 2006, par le Centre d’études supérieures de la Renaissance (UMR 6576, université François Rabelais, Tours / CNRS) et le GDR 2522 du CNRS, sous la responsabilité de Joël Biard et Thierry Gontier.

(19) « Le Philosophe et le Prince : métaphysique et politique chez Jean de Jandun », à paraître dans les Actes du Colloque Justice et piété. Les régimes de pouvoir au moyen âge, organisé en Sorbonne, 15-17 juin 2007, par J.-B. Brenet, C. Grellard et A. Storck.

(20) « Habitus de science et subjectité. Thomas d’Aquin, Averroès – I* », à paraître fin 2008, chez Vrin, dans le volume d’hommage à A. de Libera, édité par Ch. Erismann et A. Schniewind, sous la direction de J.-F. Courtine.

(21) « L’intellect, la multitude », à paraître en 2008 dans le volume, dirigé par D. Guénoun, qui rassemble les conférences données en Sorbonne (2006-2007) au sein du Groupe de Recherches Théoriques (GRT).

(22) « Jean de Jandun et la Quaestio de anima intellectiva de Thomas Wilton », à paraître dans les Actes du XII Congresso internazionale di filosofia medievale (« Università della Ragione, pluralità delle filosofie nel Medioevo), organisé à Palerme par la SIEPM, 16-22 septembre 2007.

(23) « Théologie et philosophie politique » et « L’idéal philosophique », à paraître dans le volume Théologie et Philosophie publié au Cerf sous la direction d’O. Boulnois.

(E) Recensions (pour la Revue philosophique de la France et de l’étranger)
(1) E. Coccia, La trasparenza delle immagini. Averroè e l’averroismo, introduzione di G. Agamben, Milan, Mondadori, 224 p
(2) C. König-Pralong, Avènement de l’aristotélisme en terre chrétienne. L’essence et la matière : entre Thomas d’Aquin et Guillaume d’Ockham, Paris, Vrin (coll. « Études de Philosophie médiévale »), 2005, 294 p.
(3) C. Sirat et M. Geoffroy, L’original arabe du Grand Commentaire d’Averroès au De anima d’Aristote. Prémices de l’édition, préface de A. de Libera, Paris, Vrin (coll. « Sic et Non »), 2005, 120 p.
(4) A. Petagine, Aristotelismo difficile. L’intelletto umano nella prospettiva di Alberto Magno, Tommaso d’Aquino e Sigieri di Brabante, Milan, Vita e Pensiero, 2004, 318 p.
(5) Alain de Libera, L’unité de l’intellect de Thomas d’Aquin, Paris, Vrin, 2004.

Responsabilités administratives
Membre du jury de validation des Etudes Supérieures pour la Licence Philosophie (2005-)
Membre de la Commission pédagogique de l’U.F.R. Littératures, Langages, Philosophie (2008-) Président du Jury de Licence Arts, Lettres et Langues, mention Philosophie 2eme année (2005-)