LEM


Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Annuaire > SAUDAN Marie

SAUDAN Marie

Docteur, professeur agrégé d’histoire-géographie, collèges Maurice Genevoix (Decize) et Jean-Jaurès (Guérigny)

Membre associé du Laboratoire d’études sur les monothéismes

Groupe du CERCOR

Équipe 4 : Institutions et doctrines religieuses (Europe et Méditerranée médiévales et modernes)

Discipline : histoire médiévale

Courriel : msaudan@free.fr

Parcours et activités :

- Doctorat (1997-2004) sous la direction de Michel Parisse, sujet : Espaces perçus, espaces vécus : géographie historique du Massif central, IXe-XIIe siècles
Enseignement :

  • secondaire : lycée (Clamart, 2001-2002) ; collège (Sartrouville, 2005-2006 ; Nièvre 2007-2008)
  • université : AMA (Paris 1 Sorbonne, 1998-2001)
  • ATER (Saint-Etienne, 2002-2004 et 2006-2007 ; Paris 1 Sorbonne (2004-2005)
  • Chargé de cours (Paris 7, 2005-2006).

- Fouilles archéologiques : différentes périodes entre 1990 et 1996.

Sujets de recherche :

- géographie historique
- diplomatique (sur les actes des chapitres cathédraux)
- géographie monastique : voir la section Projets

Projets (individuels et collectifs) :

- Préparation d’une édition des actes du chapitre cathédrale de Clermont, en collaboration avec Christian Lauranson-Rosaz (Lyon III), Jean-Pierre Chambon (Paris 4), Emmanuel Grelois (Tours), Jacques Péricard (Limoges) et Martin de Framond (Archives de la Haute-Loire).
- Je poursuis l’étude des réseaux monastiques dans le Massif central. Au cours de ma thèse deux réseaux ont déjà été étudiés : le réseau clunisien et le réseau casadéen. D’autres réseaux étaient implantés dans cette région et sont à étudier : réseaux chaffrien, de l’abbaye de Conques, cistercien… Cette étude fait l’objet d’une collaboration avec le CERCOR (dans le cadre du projet « Le Monde Cistercien »). Les objectifs de cette étude sont de cartographier ces réseaux (et de constituer un atlas), de définir l’organisation et le fonctionnement de ces réseaux et enfin de voir en quoi certains éléments de ces réseaux constituent des centres de pouvoir (économiques, culturels voire politiques) et donc des points d’organisation de l’espace. C’est l’étape initiale et préalable à un travail plus large sur les réseaux monastiques d’autres espaces et d’autres périodes (la période moderne par exemple). Dans ce cadre, des travaux pourront être confiés à des étudiants, notamment l’étude et la récolte de données dans des sources qui pour une bonne part sont publiées (cartulaires, bulles et privilèges pontificaux…).En parallèle, des travaux monographiques sur tel ou tel établissement monastique peuvent être menés pour constituer des notices, intégrées à l’atlas. Chaque notice devra comporter un important dossier bibliographique et historiographique faisant le point sur les travaux déjà réalisés. Ce travail peut être en partie confié à des étudiants dans le cadre de leur initiation à la recherche. Cela implique un travail en équipe (avec des chercheurs et des étudiants).

Publications :

- 1 - « Eléments de géographie monétaire du Massif central IXe-XIIe siècles », dans Hypothèses 2001. Travaux de l’Ecole doctorale d’histoire, Université de Paris-I-Sorbonne, Publications de la Sorbonne, 2002, p.63-74.
- 2 - « Géographie historique : histoire d’une discipline controversée ou repères historiographiques », dans Hypothèses 2001. Travaux de l’Ecole doctorale d’histoire, Université de Paris-I-Sorbonne, Publications de la Sorbonne, 2002, p.15-25.
- 3 -« L ‘Auvergne médiévale en carte : entre Orient et Occident, entre Nord et Sud », dans Siècles. Cahiers du Centre d’histoire « Espaces et Cultures », n°15 : Marges et « marches » médiévales, Université Blaise-Pascal/Clermont-Ferrand II, 2002, p.7-12.
- 4 - « De l’outil cartographique en histoire », dans Les cartes de la connaissance, sous la direction de Jean-Paul Bord et Pierre Robert Baduel, Editions Karthala, 2004, p. 353-366.
- 5 -« La cartographie, outil d’analyse de l’espace par l’historien : l’exemple du Massif central du IXe au XIIe siècle », L’historien en quête d’espaces, sous la direction de Jean-Luc Fray et Céline Perol, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal (Collection Histoires croisées), 2004, p.39-53.
- 6 - « La monnaie dans les textes : un mauvais marqueur de l’emprise territoriale du pouvoir politique (Massif central, IXe-XIIIe siècle) », dans Pouvoir et territoire I (Antiquité-Moyen Age). Actes du colloque organisé par le CERHI (Saint-Etienne, 7 et 8 novembre 2005). Textes réunis et présentés par Philippe Rodriguez, (Travaux du centre de Recherche en Histoire de l’Université de Saint-Etienne, volume n°6), Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2007, p. 79-90.
- 7 - « Les vicairies en Velay. Quelques éclaircissements », dans Bulletin de la Société académique du Puy-en-Velay et de la Haute-Loire, tome LXXXIV, 2008, p. 171-197.
- 8 - « Le facteur montagne dans l’organisation du territoire. Massif central, 800-1200. L’organisation del’espace dans le Massif central était-elle régie par des facteurs tels que l’altitude ou le relief au Moyen Age ? », VPC, (revue répertoriée dans Food Science and Technology Abstracts), à paraître.
- 9 - Espaces perçus, espaces vécus : géographie historique du Massif central, IXe-XIIe siècles, thèse, accord de principe des Presses universitaires Blaise Pascal pour la publication, sous réserve des aménagements nécessaires en vue d’une édition.
- 10 – « Géographie historique de l’Auvergne carolingienne », communication au colloque « Brioude aux temps carolingiens » (colloque international du jeudi 13 au samedi 15 septembre 2007), à paraître.

Colloques / journées d’études :

- organisation dans le cadre des journées d’études de l’Ecole doctorale de l’Université de Paris- I-Sorbonne de la demi-journée consacrée à la géographie historique (en 2000).
- participation au colloque Cartographie, géographie et sciences sociales du 21 au 23 septembre 2000 à Tours (titre de la communication : « De l’outil cartographique en histoire »).
- participation au colloque L’historien en quête d’espaces du 13 au 15 mai 2002 à Clermont-Fd (titre de la communication « La cartographie, outil d’analyse de l’espace par l’historien : l’exemple du Massif central du IXe au XIIe siècle »).
- participation au colloque Pouvoir et territoire I (Antiquité-Moyen Age). Actes du colloque organisé par le CERHI du 7 au 8 novembre 2005 à Saint-Etienne (titre de la communication : « La monnaie dans les textes : un mauvais marqueur de l’emprise territoriale du pouvoir politique (Massif central, IXe-XIIIe siècle) »).
- participation au colloque Brioude aux temps carolingiens du jeudi 13 au samedi 15 septembre 2007 à Brioude (titre de la communication : « Géographie historique de l’Auvergne carolingienne »).