LEM


Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Annuaire > POZZO Alessandra

POZZO Alessandra

- Chargée de recherche (CR1) au CNRS.

- Membre statutaire du Laboratoire d’Etudes sur les Monothéismes

- Equipe 4 : Institutions et doctrines religieuses (Europe et Méditerranée médiévales et modernes)

- Discipline : sémiotique, sciences du langage

e mail : pozzo@vjf.cnrs.fr

Formation

- 2006 Doctorat en Sciences du Langage à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Thèse Soutenue le 23 octobre 2006. Sous la direction du professeur Jacques Roubaud (EHESS). Titre de la thèse : La glossolalie dans la culture occidentale : un aperçu. Membres du jury : - P. Pierre GIBERT (Professeur Émérite à l’Institut Catholique de Lyon) - Mme Danièle HERVIEU-LÉGER (Professeur à l’EHESS de Paris) - M. Roberto PELLEREY (Professeur à l’Université de Gênes, Italie) - M. Christian PUECH (Professeur à l’Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle), - M. Jacques ROUBAUD (Professeur à l’EHESS de Paris) - Mme Irène TAMBA (Professeur à l’EHESS de Paris) Mention : Très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

- 1995 Laurea en Sémiotique à la Faculté des Lettres et Philosophie de l’Université de Bologne (Italie), département de Disciplines des Arts, de la Musique et du Spectacle Sous la direction du professeur Umberto Eco. Thèse en Sémiotique intitulée : Il grammelot : invenzione e interpretazione (Le grommelot : invention et interprétation),

- 2008/ 2013 Obtention de la qualification aux fonctions de Maître de conférences en 7e section du CNU.

- 2007 Prix Araxie Torossian de l’Académie des Sciences Morales et Politiques attribué à la thèse : La glossolalie dans la culture occidentale : un aperçu.

- 1992-1993 Obtention d’une bourse Erasmus de la C.E.E. (Université de Bologne, Italie). Activité de recherche en Sémiotique sous la direction du Professeur Umberto Eco, effectuée à l’EHESS de Paris.

Enseignement universitaire

- 2014- 2015 Chargée de conférences à l’EHESS de Paris. Responsable du séminaire « Vers une théorie générale du cryptique », niveau Master 1 et 2, Mention : « Théories et pratiques du langage et des arts. »

- 2013-2014 Chargée de conférences à l’EHESS de Paris. Responsable du séminaire « La cryptique dans la littérature d’emblèmes : Achille Bocchi et ses résurgences », niveau Master 1 et 2, Mention : « Théories et pratiques du langage et des arts. »

- 2012-2013 Chargée de conférences à l’EHESS de Paris. Responsable du séminaire « Cryptages, pseudo-cryptages, décryptages ». Pseudo-cryptages dans les images, niveau Master 1 et 2, Mention : « Théories et pratiques du langage et des arts. »

- 2012-2013 et 2013-2014 Lecteur d’italien à l’UBO, siège de Brest et Quimper.

- 2011-2012 Chargée de conférences à l’EHESS de Paris. Responsable du séminaire « Cryptages, pseudo-cryptages, décryptages ». Pseudo - cryptages dans les textes littéraires, niveau Master 1 et 2, Mention : « Théories et pratiques du langage et des arts. »

- 2012 participation au séminaire de recherche « Les cinq sens et les textes », Faculté de Lettres de l’Université de Lorraine siège de Nancy, avec l’intervention « L’application des cinq sens dans les Exercices spirituels d’Ignace de Loyola », avril 2012.

- 2009- 2010 et 2010 - 2011 Chargée de conférences à l’EHESS de Paris. Séminaire « Les langages cryptiques », niveau Master 1 et 2. Mention : « Théories et pratiques du langage et des arts. »

- 2010-2011 Lecteur d’Italien à l’Université de Franche-Comté, siège de Besançon.

- 2008 Invitation au séminaire « Le pouvoir des mots » dirigé par Mme Rosier-Catach à l’EPHE pendant l’année universitaire 2007-2008 sur le sujet : « Introduction à la glossolalie : jubilatio et théorie augustinienne du langage ».

- 2005 Invitation au séminaire « Méthodes en linguistique » dirigé par Mme Tamba et Mme Fisher à l’EHESS pendant l’année universitaire 2004-2005, sur le thème : « A propos de la glossolalie, articulations vocales et invention du sens ».

- 2003 Invitation au séminaire « Méthodes en linguistique » dirigé par Mme Tamba et Mme Fisher à l’EHESS pendant l’année 2003-2004, sur le thème : « Le grommelot, invention et interprétation ».

- 2002-2003 Enseignement de langue, histoire de la langue et civilisation Italiennes à L’Institut Italien de Culture de Paris.

Travaux : publications, communications, projet de recherche.

Livres

- La glossolalie en occident, Les Belles Lettres, Paris, 2013.

- Grr…Grammelot parlare senza parole, dai primi balbettii al grammelot di Dario Fo (Grr…Grommelot parler sans mots, des les premiers babils au grommelot de Dario Fo), CLUEB, Bologna, 1998.

Actes de colloques :

- « Deux langages confus : le grommelot et la glossolalie. », Lalies, Editions Rue d’Ulm/ENS, Paris, 2015 (à paraitre).

- « The Mystical Speech : a Sound Symbolic Analysis. », Olga Fischer and Christina Ljungberg eds., John Benjamins Publishing Company, Amsterdam and Philadelphia, 2015 (à paraître).

- « Un langage inspiré « efficace » : la xénolalie dans les récits hagiographiques du Moyen Âge. », Le pouvoir des mots au Moyen-âge, I. Rosier Catach, N. Beriou et F. Morenzoni eds, Brepols, Turnhout, 2014, pp. 287-301.

- « Le spectateur dans le texte. Analyse du grommelot. », en La lettre et la scène : linguistique et sémiologie du texte de théâtre, Editions Universitaires de Dijon, Dijon, mars 2009, pp. 305-312.

- « Jeux de parole. Le grommelot et la glossolalie ludique, deux plaisanteries linguistiques », Jeux de mots. De la construction esthétique à la construction transgressive, Jean-Pierre Dupouy, G. Lozachmeur, F. Mengaud, M. Saki eds, UBO, Brest, 2012, p. 85-93.

Rédaction de sujets dans ouvrage encyclopédique :

- Rédaction de notices (prés de 300) in Umberto Eco ed., Encyclomedia. Guida multimediale alla storia della Civiltà Europea. Il Settecento. (Encyclomedia, Guide multimediale de l’histoire de la Civilisation Européenne. Le XVIIIe siècle), Bologna, 1996.

Articles parus dans des ouvrages collectifs :

- “Espressioni Lineari” (“Expressions Linéaires, analyse sémiologique du grommelot de La Linea de Osvaldo Cavandoli”), in Bendazzi, Cecconello, Michelone eds., Coloriture, Il sonoro nel cinema d’animazione (Coloriages, Le sonore dans le cinéma d’animation), Pendragon, Bologna, 1995, pp. 209-215.

Notes de lecture

- « Antonio Morinelli L’ala delirante. I convulsionari di Saint Médard : un caso di psicopatologia di massa nel secolo dei Lumi, Bari, 2011. », Politica Hermetica, Les coulisses de l’Histoire. Occultisme, fiction, réalités, n. 28, l’Âge d’homme, Paris, 2014, p. 171-175.

Projet de recherche

Projet élaboré au sein de l’équipe 4 du LEM .

- Vers une théorie générale du cryptique

Ce projet de recherche a pour objet l’étude des stratégies discursives de la dissimulation et les solutions communicatives adoptées par les langages secrets. Il développe notamment une réflexion sur un langage non visible, sur des textes et des œuvres qui nous livrent une information tout en la cachant. Il se propose tout d’abord de tracer une rhétorique du savoir caché à travers l’analyse d’un échantillonnage de textes issus de genres différents – littéraire, artistique, philosophique, théorique etc. – choisis comme matériaux représentatifs d’une tendance culturelle plus vaste, qui touche souvent au domaine religieux, est influencé par la notion de sacré et paraît en temps de persécution. L’analyse portera tout d’abord sur quelques textes cryptés de la Renaissance, car il s’agit d’une période plus particulièrement propice à l’apparition d’écritures codées. Cependant, elle s’élargit sur des travaux de diverses époques, afin de repérer des rhétoriques du secret ainsi que leurs récurrences au fil du temps. Cette étude nous permettra de découvrir des typologies invariantes dans la pratique de la dissimulation, pour ensuite dresser un catalogue typologique de la communication secrète. Dans un deuxième temps, l’étude de ce matériel nous permettra de formuler une théorie générale du cryptique, qui fait actuellement défaut, tant dans le domaine des théories littéraires que dans celui des sciences textuelles. La méthode d’approche de ce corpus s’inspire d’un paradigme indiciaire et abductif, suivant les orientations philosophiques propres à la sémiotique de l’interprétation de l’école d’Umberto Eco.