LEM


Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Programmes de recherche > Programmes du LEM > contenus des programmes > Revisiter les monothéismes

Revisiter les monothéismes

responsable  : Constantinos Macris (LEM / CERL), avec la collaboration de Anna Van den Kerchove (IESR – LEM) et de Joëlle Soler (LEM / IEA)

Présentation générale

La notion de monothéisme est actuellement un sujet de débats passionnés à travers le monde entier, aussi bien dans les milieux des spécialistes des religions et de la philosophie (discussion sur les origines ou les traits polythéistes des religions monothéistes ; débat autour du rapport qui existe entre monisme philosophique et « monothéisme » ou « hénothéisme » païen), qu’au niveau de la société et des médias (dialogue interreligieux ; recherche des origines communes des monothéismes abrahamiques en vue d’un dépassement de la violence qui les sépare et les met en guerre).

Le Laboratoire d’études sur les monothéismes (LEM) réunit en son sein plusieurs historiens et philosophes travaillant sur le judaïsme, le christianisme et l’islam, mais aussi sur les aspects religieux de la philosophie païenne (notamment dans le cadre de la tradition platonicienne) ; sa spécialisation dans le domaine des religions monothéistes du pourtour méditerranéen, du Proche et du Moyen Orient est même signalée expressément dans son intitulé. Avec le nouveau projet transversal « Revisiter les monothéismes », qui a débuté en janvier 2010 et fait partie du quadriennal 2010-2013, on souhaiterait mettre à contribution toute la richesse de la tradition du LEM et tout le dynamisme de ses jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs, afin de participer activement à ces débats actuels dont les enjeux sociaux, politiques et culturels atteignent une échelle mondiale.

Ce nouveau projet comporte deux volets complémentaires :

- 1. Un volet de vulgarisation (mis en place en collaboration avec l’IESR et la Section des sciences religieuses de l’École pratique des hautes études), dont le but est de porter à la connaissance d’un public cultivé les tendances actuelles de la recherche en matière de monothéisme(s), en soumettant à la discussion savante des publications récentes parues aussi bien en France qu’à l’étranger.
- 2. Un volet de recherche, dont le but est de mettre en dialogue des chercheurs d’envergure internationale en proposant des approches inédites et des méthodes de recherche innovantes dans l’étude des monothéismes, anciens et modernes. Y sont privilégiées des thématiques portant sur des points sensibles, des aspects problématiques et des questions ouvertes aux débats d’actualité.

Réalisation du programme

Depuis 2010 on a pu déployer le premier volet du projet « Revisiter les monothéismes », en proposant des conférences et des présentations de livres en présence de l’auteur et d’un ou plusieurs discutants spécialistes de la question traitée, toutes suivies d’un débat engagé avec le public. Les questions abordées jusqu’à présent sont : les problèmes inhérents aux monothéismes exclusifs (intolérance, violence, résurgences fondamentalistes) ; la dimension humaniste des monothéismes comme condition de possibilité du dialogue interreligieux aujourd’hui ; la notion de « religions abrahamiques » et son champ d’application. (A la fin de ce document sont signalées les activités qui ont eu lieu en 2010 et 2011, ainsi que les noms des intervenants.)
Pour 2012-2013 on a prévu de poursuivre avec la formule présentée ci-dessus, en posant, entre autres, la question du monothéisme d’Akhénaton en Égypte et celle dudit « monothéisme païen » des philosophes, en explorant ainsi les limites de l’emploi de ce concept par l’étude comparative d’autres formes de monothéisme en dehors des trois « religions du Livre ». Soucieux d’offrir aussi un outil pédagogique aux enseignants intéressés à l’enseignement du fait religieux, on envisage également d’organiser un atelier d’un jour à visée pratique sur les monothéismes destiné principalement à eux.
Le deuxième volet, quant à lui, sera abordé pendant la deuxième partie du quadriennal. A la suite des « conférences du jeudi » du LEM, qui pour l’année académique en cours (2011-2012) portent en grande partie sur des textes, des figures et des aspects théoriques ayant trait aux différentes traditions monothéistes, on a prévu d’organiser deux rencontres scientifiques – une journée d’études et un colloque international – consacrées à des thématiques pointues bien distinctes. Ces rencontres sont en voie de préparation et leurs actes seront publiés. Y seront abordés des sujets-limites permettant de problématiser la notion de monothéisme en la soumettant à une sorte de crash test, tels que : l’instrumentalisation des arguments polythéiste et monothéiste dans des contextes polémiques (en commençant par la polémique entre païens et chrétiens dans l’Antiquité tardive) ; les origines polythéistes des religions monothéistes et les survivances en elles de traits polythéistes (p.ex. Elohim, Trinité chrétienne, culte des saints, démonologie, …) ; l’historiographie de la notion moderne de « monothéisme abrahamique » et ses usages identitaires ; le rapport entre monisme, religion des philosophes et monothéisme (le dernier étant envisagé dans cette perspective plus comme un programme à réaliser que comme une réalité historique objective ; à comparer avec des mouvements alternatifs contemporains comme le « Global oneness project »).

Archive des activités réalisées en 2010 et 2012

- 11 Mai 2010 : Discussion sur "Violence et monothéisme" à l’occasion de la parution du livre de Polymnia Athanassiadi (Université d’Athènes) Vers la pensée unique : la montée de l’intolérance dans l’Antiquité tardive, Paris : Les Belles Lettres, 2010, présenté par l’auteur elle-même. Discutants : Pierre Chuvin (Paris Ouest-Nanterre) et Jacob Schmutz (Paris IV –Sorbonne).
- 10 Juin 2010 : Discussion sur "Monothéisme et humanisme", autour du livre de Katell Berthelot (CNRS) Le monothéisme peut-il être humaniste ?, Paris : Fayard, 2006, présenté par l’auteur elle-même. Discutants : Marie-Françoise Baslez (Paris XII – Créteil) et Constantinos Macris (CNRS).
- 28 Janvier 2011 : Conférence de Guy Stroumsa (Professor of the study of Abrahamic religions & Fellow of Lady Margaret Hall, University of Oxford) intitulée Enseigner les « religions abrahamiques » : une entreprise subversive ?
- 4 Mars 2011 : Conférence de Philippe Gaudin (IESR-EPHE) sur La révélation monothéiste au prisme de la phénoménologie du langage chez Merleau-Ponty.
- 7 Juin 2011 : Discussion sur "Violence et monothéisme" autour de l’ouvrage collectif Dieu est-il violent ?, Paris : Bayard, 2008, dirigé par Daniel Marguerat (Université de Lausanne), présenté par l’éditeur scientifique lui-même. Discutants : Constantinos Macris (CNRS), Anna van den Kerchove (IESR) et Joëlle Soler (Paris IV – Sorbonne).
- 20 janvier 2012 : Réflexions à l’issue du colloque international « Les dialogues aduersus Iudaeos. Permanences et mutations d’une tradition polémique »,organisé à Paris par Sébastien Morlet, Olivier Munnich et Bernard Pouderon les 7-8 décembre 2011
- 29 mai 2012 : Conférence-débat sur le « monothéisme païen » autour du livre de Giulia Sfameni Gasparro (Professeur d’histoire des religions à l’Université de Messine, Italie)

Revisiter les monotheismes - janv.2012 - 90.4 ko

Revisiter les monotheismes - mai 2012 - 100.7 ko