LEM


Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Programmes de recherche > Programmes du LEM > contenus des programmes > Albert le Grand et le Liber de causis

Albert le Grand et le Liber de causis

Sous la responsabilité générale de M. Alain de Libera

Le Liber de causis est la version latine, achevée à Tolède dans la seconde moitié du XIIe siècle, d’une oeuvre du corpus philosophique arabe, elle-même une traduction, amplement paraphrasée, réalisée dans le milieu bagdadien du philosophe arabe al- Kindī vers le milieu du IXe siècle (sous le titre de Kitāb fī al-khayr al-mahd, « Livre du Bien pur »), de certaines propositions des Éléments de théologie (Στοιχείωσις θεολογική) de Proclus.

Le Livre des causes fut reçu en Occident, dans la première moitié du XIIIe siècle, comme dans une partie de la tradition arabe, sous l’autorité d’Aristote, jusqu’à ce que saint Thomas d’Aquin, l’ayant confronté à la version gréco-latine des Éléments de théologie, ne s’avise de son caractère apocryphe. Cette oeuvre capitale marque, pour la tradition philosophique occidentale, la fondation de la métaphysique entendue comme science de Dieu et doctrine de la procession et du retour vers le Principe. Dans notre projet, la traduction, l’étude doctrinale et le commentaire s’enrichissent d’une étude des sources grecques (Plotin et Proclus), des intermédiaires arabes (Plotinus arabus, Proclus arabus, la Théologie d’Aristote) et des réceptions latines. Le projet mobilise l’ensemble des membres de l’équipe, qui alterne les invitations de conférenciers extérieurs et les séances de traduction et de commentaire du texte.

Le Livre des causes a fait l’objet de plusieurs commentaires scolastiques, dont celui d’Albert le Grand, qui lui accorde une importance centrale, comme source d’une doctrine métaphysique émanationniste placée sous l’autorité des « Péripatéticiens ». L’édition critique de cette oeuvre (Alberti Magni Liber de causis et processu universitatis a prima causa, ed. W. Fauser, Aschendorff, Münster, 1993) sert de texte de référence. L’oeuvre se compose de deux livres : le premier, couvrant environ un tiers de l’ensemble, est une longue introduction doxographique évoquant les sources grecques et arabes de l’auteur ; le second livre comporte le commentaire suivi des propositions du Livre des causes.

Une traduction allemande du premier livre a été publiée récemment (Albert der Große, Buch über die Ursachen und den Hervorgang von allem aus der ersten Ursache. Liber de causis et processu universitatis a prima causa, nach dem Text der Editio Coloniensis übers. und hrsg. von Henryk Anzulewicz, Meiner, Hambourg, 2006).

On se consacre au second livre de l’oeuvre d’Albert le Grand. Notre but est de mettre en commun les compétences d’hellénistes spécialistes de la tradition néoplatonicienne, d’arabisants et de latinistes qui, partant du texte d’Albert, s’attacheraient à retracer et à expliquer les mutations successives connues par les thèmes philosophiques qui parcourent ces textes, du fait des traductions et des réemplois successifs, depuis l’Antiquité tardive jusqu’à l’âge de la métaphysique scolastique, en passant par le cercle d’al-Kindī. Ce travail est réalisé par les membres de l’équipe « Théologie et philosophie grecques, arabes, latines » du laboratoire, auxquels se joignent des chercheurs extérieurs.

La traduction française et le commentaire devraient être achevés dans le courant de l’année 2011.

Liste des chercheurs et enseignants-chercheurs participants (pour les non membres du LEM l’institution d’appartenance est indiquée entre parenthèses)
- Antonio Bordoy (Universitat de Majorque)
- Olivier Boulnois
- Jean-Baptiste Brenet (Université Paris X, associé LEM)
- Julie Brumberg
- Irene Caiazzo
- Michael Chase (CNRS – UPR 76, Centre Jean Pépin)
- Daniel De Smet
- Paul Fenton
- Marc-Antoine Gavray (FNRS – Belgique, accueilli au LEM)
- Marc Geoffroy
- Philippe Hoffmann
- Jules Janssens (Université Catholique de Louvain)
- Alain de Libera
- Constantin Macris
- Sébastien Milazzo (Université Paul Verlaine, Metz)
- Dominique Poirel (CNRS – IRHT)
- Aurélien Robert (CNRS – Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, Tours).

Une introduction générale à notre entreprise sera donnée par Madame Cristina D’Ancona (Università degli Studi, Pise), qui tiendra un séminaire ouvert sur le thème « Genèse, histoire et réception du Liber de causis » les vendredi 12 et samedi 13 décembre 2008. Pour les horaires et les lieux où se tiendra ce séminaire, voir ICI.