LEM


Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Annuaire > SIGNORET Jean-Olivier

SIGNORET Jean-Olivier

Professeur agrégé, docteur ès lettres, chargé de cours à l’ université Jean-Monnet, Saint-Etienne

Membre associé du Laboratoire d’études sur les monothéismes (à partir de septembre 2013)

Groupe du CERCOR

Équipe 4 : Institutions et doctrines religieuses (Europe et Méditerranée médiévales et modernes)

Cursus

1988 Mémoire de maîtrise sous la direction de Monsieur le professeur Jean-Claude Thiolier : L’interprétation religieuse des miniatures arthuriennes. Membre Du CELIMA, Centre d’études littéraires et iconographiques du Moyen Age.

1993-1994 Chargé de cours à l’université Paris XII, cours d’Ancien Français pour les candidats au Capes et à l’Agrégation.

1994-1996 ATER à Paris XII, cours d’ Ancien Français pour les étudiants en Deug, les candidats au Capes et à l’ Agrégation. Inscription en thèse avec Monsieur le professeur Philippe Ménard à Paris IV.

2000 Soutenance de thèse : Deo gubernante. Navigations miraculeuses et miracles marins au Moyen Age.

Publications

Livre

Deo gubernante. Navigations miraculeuses et miracles marins au Moyen Age. Editions du Septentrion, 2002.

Articles

"La Légende de la Croix dans le Roman d’Arles. Comparaison avec les versions de langue d’Oïl", dans La France latine, n°116, 1993.

"Le Bûcher des légendes", dans La France latine, n° 119, 1994.

"La Semblance du Calice ou la représentation du Graal", dans La France latine, n° 120, 1995.

"Deo gubernante". Présentation de ma thèse, in Perspectives médiévales, n° 26, Décembre 2000.

Projets

Je travaille actuellement sur l’ hagiographie du Haut Moyen Age occidental, dans une double perspective. Observer comment ce genre constitue un lieu de transition, pour la littérature narrative, entre l’Antiquité et l’époque romane ; dans quelle mesure il est notamment une source directe du cycle arthurien en prose. Mais aussi comment il a été le terrain privilégié de la rencontre entre les cultures pré-chrétiennes et la nouvelle religion, et un espace essentiel de la résolution d’un conflit de loyauté.