LEM


Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Annuaire > BRACH Jean-Pierre

BRACH Jean-Pierre

Directeur d’études à l’École pratique des hautes études (Section des Sciences religieuses)

Membre statutaire du Laboratoire d’études sur les monothéismes

Groupe du Centre d’études des religions du Livre (CERL)

Équipe 4 : Institutions et doctrines religieuses (Europe et Méditerranée médiévales et modernes)

Discipline : Histoire des courants ésotériques dans l’Europe moderne et contemporaine

Coordonnées professionnelles : EPHE, V e section, 45-47 rue des Ecoles, 75005 Paris
courriel : jpbrach@noos.fr

Parcours et activités :
Habilitation à diriger des recherches (CESR, Tours, 2002).
Rédacteur en chef de la revue Politica Hermetica (Editions L’Age d’Homme ; directeur scientifique : J.¬P. Laurant).
Membre du bureau éditorial de la revue A.R.I.E.S (éditeur : E. J. Brill, Leyde).
Membre du bureau éditorial de la revue américaine en ligne Esoterica (www.esoteric.msu.edu).
Vice-président de l’ESSWE (European Society for the Study of Western Esotericism).

Sujets de recherche :
Histoire de la kabbale chrétienne. Histoire de la symbolique des nombres.
Interactions entre courants ésotériques (magie, alchimie, etc) et nouveaux paradigmes, philosophiques et scientifiques, de la modernité. Evolution et transformations des courants ésotériques : théosophie, illuminisme, franc-maçonnerie, occultisme.

Projets :
Co-organisation (avec C. Maillard, MSH, Strasbourg) de la seconde Conférence internationale de l’ESSWE : « Capitales de l’Esotérisme européen » (Strasbourg, 2009).

Projet, en collaboration avec T. Zarcone (CNRS / GSRL), d’un colloque international sur les aspects corporels et « techniques » de la prière dans les trois monothéismes.

Etude en préparation sur la prière, ses supports (noms divins, angéliques) et ses différentes modalités (religieuses, théurgiques, thérapeutiques) chez les principaux kabbalistes chrétiens de la Renaissance.

Magnétisme animal et occultisme : la notion de « magie magnétique » au XIX° siècle.

Le thème des « corps subtils » du Christ dans la littérature occultiste.

Publications récentes :
Dictionary of Gnosis and Western Esotericism (W. J. Hanegraaff, R. van den Broek, A. Faivre & J.¬ Brach éds.), Leyde, E. J. Brill, 2005 (2 vol.).

Etudes d’histoire de l’ésotérisme (J.-P. Brach & J. Rousse-Lacordaire éds.), Paris, Cerf, 2007 (coll. « Patrimoines »).

« Outlines and Motivations of Guillaume Postel’s Interest in the Hebrew Language », dans Reuchlin und Seine Erben (P. Schäfer & I. Wandrey éds.), J. Thorbecke Verlag, 2006, 53-60 [Pforzheimer Reuchlinschriften Bd 11].

« Das Theorem der ‘messianischen Seele’ in der christlichen Kabbala bis zur Kabbala Denudata », dans Die Kabbala Denudata. Text und Kontext (A. B. Kilcher ed.) [Akten der 15. Tagung der Christian Knorr von Rosenroth-Gesellschaft], Morgen-Glantz. Zeitschrift der Christian Knorr von Rosenroth-Gesellschaft, Sulzbach-Rosenberg, 16/2006, 243-58.

« L’“Ecossisme” et les fondements théoriques de l’“ésotérisme occidental moderne” », dans Comprendre l’Ecossisme [Actes du colloque du 8 octobre 2005 au Palais du Luxembourg], SFERE, 2006, Paris, 3-14.

« Kabbale et Franc-Maçonnerie : les planches théosophico-maçonniques du Frère David Rosenberg (ca 1830) » [en collaboration avec Pierre Mollier], Renaissance Traditionnelle 143-144 (2006), 203-30