LEM


Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Programmes de recherche > Programmes du LEM > contenus des programmes

contenus des programmes

L’exégèse de la Bible (des Pères au XVIIIe siècle)

Programme transversal de recherche 2009-2013

Lire la suite

Les noms divins

Programme transversal de recherche 2010-2013

Lire la suite

Revisiter les monothéismes

Programme transversal de recherche 2010-2013

Lire la suite

Albert le Grand et le Liber de causis

Traduction et commentaire du De causis et processu universitatis a prima causa (Commentaire sur le Livre des causes) d’Albert le Grand

Lire la suite

Plotin et les gnostiques

Les années 1990 ont vu un certain nombre de publications sur les relations entre d’une part des textes et des milieux gnostiques et d’autre part, des textes et des milieux philosophiques, en particulier néoplatoniciens.

Lire la suite

Cohabitations et contats religieux dans les mondes héllenistiques et romain

Programme de recherche en partenariat avec le Centre Gustave Glotz (UMR 8585) 2006-2009

Lire la suite

Revisiter les monothéismes

responsables : Constantinos Macris, Anna van den Kerchove et Joelle Soler Ce programme déjà inscrit au quadriennal 2010-2013 a bénéficié d’une excellente collaboration avec l’IESR. En 2014-2018 il entrera dans une nouvelle phase, comprenant trois volets. 1. Prolongation de la collaboration avec l’IESR Il s’agit d’abord de reconduire le projet « Revisiter les monothéismes », avec la même triade organisatrice (Constantinos Macris, Anna van den Kerchove et Joelle Soler) et la même formule (conférences, (...)

Lire la suite

Dieu d’Abraham, Dieu des philosophes

responsables : Olivier Boulnois et Brigitte Tambrun _ Dans son fameux mémorial rédigé dans la nuit du 23 novembre 1654, Blaise Pascal oppose le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, au Dieu des philosophes et des savants. Le Dieu d’Abraham, explique par ailleurs Pascal, ne serait pas simplement l’auteur des vérités géométriques et de l’ordre des éléments : il serait un dieu d’amour et de consolation (Pensées, fr. 449, Lafuma). Ainsi, au dieu abstrait des philosophes, clef de voûte présumée d’un système (...)

Lire la suite

L’exégèse de la Bible (des Pères au XVIIIe siècle)

responsables : Gilbert Dahan, Annie Noblesse-Rocher et Matthieu Arnold (GRENEP) Ce programme, déjà très fructueux, est dirigé par Gilbert Dahan, en collaboration avec Annie Noblesse-Rocher, du GRENEP (Groupe de recherches sur les non-conformismes religieux et l’histoire des protestantismes), Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg, se poursuit. Seront organisées, comme jusqu’à présent, deux journées d’études par an (alternativement à Strasbourg et à Paris). On choisira un verset, (...)

Lire la suite

Figures et normes de la vie monastique : Orient-Occident

responsables : Daniel Odon-Hurel et Annick Peters-Custot L’historiographie moderne et contemporaine tend à opposer la tradition monastique occidentale, organisée autour de la règle considérée comme une norme fixée une fois pour toutes, et extensible à plusieurs monastères, à la tradition monastique orientale, où l’absence d’un schéma régulier (incarné, en occident, par la règle de saint Benoît de Nursie), fait prédominer la figure du saint homme, dont la vie est règle, une règle plus informelle, activée (...)

Lire la suite

L’exégèse philosophique du Coran

Responsables : Daniel De Smet en partenariat avec Meryem Sebti (UPR 76) Que faut-il entendre par une “lecture philosophique” du Coran ? Comment interpréter la présence de versets coraniques dans les ouvrages des philosophes arabo-musulmans qui se réclament avant tout de l’autorité d’Aristote ? Quels versets coraniques citent-ils et dans quel but ? Existe-t-il une lecture philosophique uniforme de certains versets coraniques ? Y a-t-il une méthode exégétique propre aux philosophes ? D’innombrables (...)

Lire la suite

Controverses sur les écritures canoniques en Islam

Responsable : Daniel De Smet Le projet se propose de mettre en lumière le processus complexe de la canonisation des deux sources scripturaires de l’islam : le Coran et le Hadith. Loin d’être évidente, l’élaboration d’écritures canoniques a suscité d’âpres controverses au sein de la communauté musulmane, qui concernent principalement les points suivants. (1) Le passage de l’oral à l’écrit : est-il légitime de mettre par écrit une révélation ou un corpus de traditions qui, du temps du Prophète et de son (...)

Lire la suite